Se promener à Saskatoon

Saskatoon est caractérisée par la rivière Saskatchewan Sud qui la traverse. Cette rivière est un point de rendez-vous pour les citadins et la faune. Un chemin de passage pour les animaux et un terrain de jeux pour les gens, c’est la meilleure façon d’explorer la ville hôte du congrès annuel de Réviseurs Canada en 2018 (du 25 au 27 mai).

On a beaucoup écrit sur Saskatoon ces derniers temps. Pour éviter la répétition, je vous amène faire le tour de quelques-uns de mes endroits préférés le long de la rivière.

Notre premier arrêt, comme pour la plupart des visiteurs, sera le nouveau musée d’art moderne et contemporain, le Remai Modern, époustouflant et mondialement célèbre. Situé sur le sentier de la vallée Meewasin, cet édifice spacieux renferme onze galeries et abrite une collection de presque 8000 œuvres. En plus de visiter les expositions, consultez le calendrier des événements, qui invite le public à s’impliquer davantage dans l’art contemporain.

Remai Modern galerie d’art publique (Crédit photo : Adrien Williams, 2017)
Remai Modern galerie d’art publique (Crédit photo : Adrien Williams, 2017)

Le centre-ville, tout proche, regorge de restaurants fantastiques, dont beaucoup mettent en vedette des ingrédients locaux. À ceux qui veulent profiter du paysage urbain et observer la faune humaine, je suggère plutôt une bière locale à la terrasse du Cathedral Social Hall (essayez une bière de la brasserie Black Bridge à Swift Current ou de la 9 Mile Legacy à Saskatoon – vous ne serez pas déçu) ou, sur un banc du parc Kiwanis, une crème glacée de Bus Stop Refreshments. C’est la perfection même !

En poursuivant vers l’aval, on trouvera le Prairie Lily, notre bateau-mouche, un excellent moyen de voir la ville d’un autre angle (et de faire connaissance avec la population locale de castors). Voir le coucher du soleil sur l’eau est une expérience inoubliable.

À quelques rues du quai du Prairie Lily se trouve City Perk, le café où je vais quand je veux un lieu ensoleillé et animé où écrire. J’aime prendre un tabouret devant la vitrine et je recommande… tout ce qu’il y a au menu. Les scones sont superbes!

Si vous allez plus loin en aval, vous arriverez à Wanuskewin, une région dont les habitants s’enorgueillissent de plus de 6000 ans d’histoire autochtone. On y trouve une galerie qui présente des artistes autochtones, une programmation interprétative et six kilomètres de sentiers, un incontournable pour les visiteurs à Saskatoon. Vous pouvez y aller par le sentier de la vallée Meewasin, mais c’est assez loin (une quinzaine de kilomètres). Je vous suggère donc d’y aller en auto, si possible.

Wanuskewin Heritage Park (Crédit photo : Tourism Saskatoon/CONCEPTS Photography & Design)
Wanuskewin Heritage Park (Crédit photo : Tourism Saskatoon/CONCEPTS Photography & Design)

Si vous ne voulez pas vous éloigner de la ville, vous pouvez traverser la rivière sur le pont ferroviaire – à éviter, toutefois, si vous avez peur des hauteurs ! Le pont vous offre une belle perspective sur le barrage-déversoir et les pélicans qui pêchent à proximité, mais il mène aussi à une section plus naturelle des berges, près de l’Université de la Saskatchewan. Ce parcours facile surplombe le centre-ville en serpentant parmi les herbes indigènes et les cerisiers de Virginie. Gardez votre appareil-photo à portée de main.

Des pélicans au déversoir (Crédit photo : Dean MacDonald)
Des pélicans au déversoir (Crédit photo : Dean MacDonald)

Tout près, l’université déploie l’un des plus beaux campus au Canada, grâce à son architecture de style gothique collégial. Je recommande une visite du Edwards School of Business, pour sa de la collection d’art inuit, ainsi que du Centre canadien de rayonnement synchrotron, du Musée des sciences naturelles, du Musée des antiquités et de n’importe laquelle des nombreuses galeries d’art de la ville. Ou encore, vous pouvez vous asseoir sur le gazon du carré central et contempler le décor.

Plus en amont, vous trouverez Broadway, un quartier d’art, de boutiques et de restaurants. Là, je vous suggère une pizza cuite au four à bois d’Il Secondo, un café latte de Museo et, si vous faites confiance à votre GPS, un croissant de Venn Coffee Roasters. Pour les chercheurs d’objets souvenirs, la boutique du Saskatchewan Craft Council vend de l’artisanat saskatchewanais de qualité.

Enfin, s’il vous reste un peu d’appétit, essayez Homestead Ice Cream dans l’avenue Victoria, qui offre plus de 40 saveurs de crème glacée, dont la si saskatchewanaise crème glacée aux cornichons. Puisque l’affluence est grande les chaudes soirées d’été, j’aime bien y aller de bonne heure (et souvent).

Je vous remercie de m’avoir accompagnée dans ce bref survol, très incomplet, de Saskatoon. Pour vous faire votre propre idée, venez au congrès… et prévoyez une visite plus approfondie.

Aerial Summer 2017 (Crédit photo : Matt Ramage)
Aerial Summer 2017 (Crédit photo : Matt Ramage)

Jasmine Liska lives and works in beautiful Saskatoon. She is a member of the 2018 Editors Canada conference committee.

Jasmine Liska vit et travaille à Saskatoon. Elle est membre du comité du congrès 2018 de Réviseurs Canada.

Leave a Reply

Your email address will not be published.